Archives de l’auteur : Julie

Du virtuel au réel

Résumé : Voici mon premier récit, et certainement pas le dernier. Je vais vous raconter comment j’ai retrouvé mon amour de jeunesse et comment nos messages par SMS interposés pimentent ma vie sexuelle.

J’étais confortablement installée sur mon lit, la tête relevée et mon téléphone portable dans la main.
Seule pour la journée, les enfants à l’école, je me décidai à lui envoyer un SMS.
Continuer la lecture

Moi et mes copines Charlotte et Eglantine

C’est un beau jour d’été, très chaud et je suis rayonnant de bonheur car c’est mon anniversaire et ma copine Charlotte m’a réservé une belle surprise. Il est 4 heures de l’après midi et je bois un coca bien frais avec Charlotte quand soudain elle se lève et me dit :

– Bouge pas, je vais chercher ton cadeau.
Continuer la lecture

Histoire Gay

Ce jour-là, j’étais vraiment sorti avec la ferme intention de m’en prendre plein le cul. J’étais complètement en rut. Mes examens à la fac venaient de se terminer. Plus d’un mois à bosser comme un dingue, enfermé chez moi à potasser mes cours. Je m’étais contenté de quelques petites branlettes et de me bourrer le cul avec mon gode. Mais maintenant que j’avais réussi ma troisième année de médecine, il me fallait une queue, une belle bite pour me soulager. Une et même plusieurs.
Continuer la lecture

Une femme avec une femme

J’en ai un peu assez d’entendre des idées toutes faites du genre : elle baise avec une nana parce qu’elle est incapable de se trouver un mec. Je tiens à prouver que les lesbiennes ne sont pas forcément des femmes moches, mal baisées et frigides. En tous les cas, c’est loin d’être notre cas et d’autres filles de ma connaissance pourraient en témoigner pareillement.
Bien que gouines ou gousses, comme on nous surnomme parfois avec mépris, nous pouvons être aussi très sexy et mignonnes. Quant à l’amour, nous adorons nous y adonner sans aucune retenue ni pudeur. C’est ce qui se passe entre Alicia et moi, et cela sans aucun tabou. Au cours de nos jeux amoureux, nous aimons quelquefois nous entourer d’autres amies complices et libertines. Cela nous a permis de réaliser des photos cochonnes tout en prenant beaucoup de plaisir à poser et à nous exhiber devant l’objectif. Nous nous entendons à merveille sur tous les plans. Celui du sexe, compris.
Continuer la lecture

Découverte de la partouze

Comment en vient-on aux relations en groupe ? Il faut aimer le sexe, bien sûr, la multiplication des partenaires, mais sans doute aussi avoir de fortes tendances exhibitionnistes et prendre plaisir aux situations de voyeurisme. Ce sont toutes ces raisons qui, mon mari Denis et moi, nous ont poussés d’abord vers le triolisme et l’échangisme avant de tenter des aventures où un plus grand nombre de partenaires s’étreignait, s’accouplait avec et autour de nous.
Continuer la lecture

Bi-sexualité et voyeurisme

J’ai épousé un homme voyeur. Très voyeur. Le petit vice de Guillaume, mon mari, ne m’a jamais dérangé dans la mesure où je suis assez exhibitionniste. J’aime plaire et montrer mon corps, j’ai toujours ressenti un trouble étrange en m’affichant sur une plage naturiste. Quand j’ai rencontré Guillaume, il y a cinq ans, son grand plaisir était de me photographier nue ou en tenue très sexy avec des bas, porte-jarretelles, strings ou culottes coquines. Au début, il s’agissait de clichés soft mais j’avoue que les petites séances de pauses que m’imposait mon mari avaient le don de me mettre hors de moi et de me faire terriblement mouiller. Cela se passait chez nous ou dans la nature ( forêt, plage l’été, champ de vignes…). Il fallait ensuite que Guillaume me fasse l’amour plusieurs fois de suite. J’étais déchaînée, en chaleur, j’avais besoin d’être prise violemment et sans retenue. D’être limée à fond et par tous les orifices.
Continuer la lecture

Exhib et soumise

Je crois, tout d’abord, qu’il est nécessaire de me présenter. Je m’appelle Marie-Laure, j’ai vingt-huit ans et j’habite la jolie ville de Toulouse. J’y suis née, j’y ai poursuivi mes études et aujourd’hui, je travaille comme secrétaire dans un laboratoire d’analyses médicales. J’aime plaire, donner envie de moi et exciter les hommes. J’ai toujours eu une nature assez exhibitionniste. Déjà, me promener nue sur une plage, devant des beaux mecs qui ne cessent de me mater, me procure des sensations troubles et intenses.
Continuer la lecture